Astrologie Mystique | 2022-2042, deux décennies décisives du Processus Verseau

Les défis évolutifs et spirituels de l’entre-deux-ères Poisson-Verseau

Vous savez en effet qu’un long processus d’évolution humaine et spirituelle intervient dans les décennies actuelles (probablement aussi les siècles), puisque nous quittons peu à peu l’ère des Poissons, l’ère des dogmes, et nous rencontrons progressivement l’ère du Verseau, au travers de portails astraux qui se présentent d’ores et déjà. Nous sommes donc dans un entre-deux-ères particulièrement engageant, exigent, intense, inconfortable même, tant nos dogmes/nos croyances « poissons » sont encore puissants et fuient le changement. Je vous invite, par exemple, à écouter ou à réécouter la capsule sur les enjeux karmiques liés au pouvoir, aux pouvoirs, des enjeux qui sont d’actualité en 2022 et 2023, avec un premier point culminant probable en avril 2022 et un deuxième, d’une autre nature, début août 2022.

Comme je vous l’annonçais en ouverture, d’autres portails, très prochains, vont en effet se dessiner dès début 2023 ; ils seront majeurs et remarquables, et concerneront notamment Saturne et de Pluton, Père et Fils. En effet, Saturne entre en signe du Poisson et dans le même mois Pluton entre en signe du Verseau. Il y a donc deux entrées de planètes importantes dans de nouveaux signes, quasiment simultanément, au mois de mars 2023. Cela signifie que ces deux planètes vont nous travailler en synergie, l’une et l’autre avec une puissante autorité et avec une grande profondeur.

2023, la puissante synergie Saturne-Pluton

La première planète que je viens d’évoquer, Saturne, entre en Poisson le 8 mars 2023, et cette entrée aura lieu alors que de fortes tensions interviendront entre Mars en Gémeaux et le Soleil et Neptune en Poisson (signe dans lequel entre précisément Saturne). Cette entrée de Saturne ne passera donc pas inaperçu, elle sera probablement marquée par de fortes tensions et une instabilité peut être diplomatiques, géopolitiques, ou peut-être encore sociales, politiques. Cela peut se traduire aussi, plus individuellement, par des tensions relationnelles ; symboliquement, c’est comme si des événement-étincelles survenaient, et par la tension qu’ils occasionnaient, venait contribuer au processus saturnien.

Alors, quel est justement ce processus saturnien ? Et bien d’un point de vue évolutif, spirituel, Saturne va nous demander dès 2023 d’entrer effectivement dans un vortex exigeant, qui durera plus de deux ans puisque Saturne va transiter le Poisson de 2023 à 2025. Ce portail sera fait de choix décisifs, de choix structurants, de ruptures avec ce qu’il faut abandonner et d’accord/d’engagement sur l’essentiel. C’est donc un temps de choix, de discipline (au sens mystique du terme), de responsabilité et d’engagement, qui intervient après tout le travail de prise de conscience, de compréhension sur les dogmes et les pouvoirs issus du Poisson, prise de conscience à laquelle nous a invitée Neptune en Poisson depuis 2012 (Neptune y sera encore jusqu’en 2025).

Donc, de 2023 à 2025, des choix saturniens nous sont demandés, des choix qui doivent se placer, avec netteté et courage, et qui vont concerner l’ensemble des dogmes qui ont fondé puis cristallisé nos sociétés : il s’agit évidemment des dogmes religieux, mais aussi dogmes politiques, géopolitiques, sociétaux ou encore des dogmes économiques, des croyances matérialistes, jusqu’alors considérés comme des vérités inamovibles, parfois considérés comme universelles, c’est dire encore tout l’orgueil, toutes les prétentions dont nous sommes empreints. C’est donc un travail d’humilité, de sobriété et de quête de l’essentiel auquel nous invitera Saturne.

Saturne et les choix définitifs et incarnés

Car Saturne, avant d’entrer en Poisson, a fait tout un travail magistral en amont, en Verseau, et plus précisément un cotravail avec Uranus en Taureau en 2021, pour amener précisément nos sociétés, à travers des contextes forts et des limitations, des restrictions, des blocages importants (c’est toutes les restrictions/limitations liées au covid, aux évènements géopolitiques, aux évènements naturels, aux ressources énergétiques/naturelles, etc.), pour amener nos sociétés, pour nous amener aussi individuellement, à questionner et à restructurer nos modes de vie collectifs, nos idéaux sociaux,  nos façons de produire, de prospérer, de vivre sur la Terre, d’occuper la Terre. Et les choix nécessaires, que l’on a su prendre alors mais aussi probablement que l’on n’a pas su prendre à ce moment-là vont se répercuter sur la suite.

Car les choix saturniens qui nous sont demandés en Poisson, en 2023-2025, les décisions et les actes précis, nets qui devront en découler vont nécessairement nous demander d’abandonner définitivement des idées/des croyances/des formes de pensée, parce qu’elles ne seront plus d’actualité, elles ne seront plus essentielles, elles seront devenues accessoires, voire mortifères pour le présent et surtout pour le futur. C’est donc une phase collective importante, qui ne pourra pas être dans la demi-mesure, qui va nous demander de la responsabilité, et que nous pourrons peut-être chercher à fuir, par la passivité/la fatalité ou encore le refus de choisir et d’acter concrètement les choix. Si collectivement et individuellement nous ne prenons pas le parti d’abandonner ces dogmes, ces croyances, de restructurer nos idéaux de vie et de société, de les fonder sur une conscience/une spiritualité renouvelée par les expériences que Neptune nous a permis d’expérimenter, des évènements significatifs viendront probablement nous y contraindre par nécessité, probablement avec intransigeance, nous serons alors devant notre propre mur, devant nos propres murs, qui seront probablement politiques, diplomatiques, écologiques, …

Et ce travail de Saturne n’est pas à dissocier de ce que réalise Pluton en Verseau. Parce que l’entrée simultanée de Saturne et Pluton respectivement en Poisson et en Verseau est pour moi un signal majeur, elle signe l’ouverture d’un important portail du processus Verseau, fait de synergie astrale.

Pluton et la transformation radicale des sociétés

Lorsque Pluton entrera en verseau le 24 mars 2023, pour la 1ere fois, il entrera alors que les tensions entre d’un côté Mars et de l’autre Neptune et le Soleil seront toujours actives (j’en ai parlées lors de l’entrée de Saturne en Poisson du 08 mars). Pluton sera quant à lui en tension avec la Lune et le Nœud nord en Taureau. Il y aura donc là encore un contexte de tensions, un contexte probablement anxiogène, de profonde insécurité, de remise en question fondamentale, de résurgence « karmique ».

Car le mouvement de renouvellement radical que Pluton va réaliser dans nos sociétés en Verseau, sera lié au travail de purification des pouvoirs et des institutions qu’il aura entrepris en Capricorne auparavant (je l’ai évoqué dans une précédente capsule), travail qu’il va parachever lors de sa rétrogradation en Capricorne du mois de juin 2023 à la fin janvier 2024. Et lorsque, après cette rétrogradation, Pluton entrera définitivement en Verseau, un carré se jouera entre lui en Verseau et Jupiter en Taureau (un carré qui semble faire écho avec le carré entre Saturne et Uranus dans les mêmes signes, carré qui a caractérisé toute l’année 2021 et le début 2022), ce qui signifie là encore un contexte compliqué, tendu, éprouvant. Nous l’évoquerons en temps utiles.

Pluton, qui entre dans le signe du Verseau en 2023-2024, pour deux décennies, va y entreprendre un travail de fond, qui sera tel qu’à la fin de son transit (en 2042), nos sociétés ne seront plus les mêmes, auront été dépouillées de tout ce qui relevait du passé, elles auront été renouvelées dans leurs fondements mêmes. Pour prendre la mesure de ce transit, la dernière occurrence de Pluton en Verseau de 1778 à 1798 a été remarquée, avec des mouvements révolutionnaires historiques. Mais s’il n’est pas possible de savoir la forme de la transformation sociale/sociétale qui va se produire dans les décennies en cours, nous pouvons cependant en appréhender l’intensité et la profondeur énergétique, et son enjeu évolutif. Quel enjeu ? Une remise en question radicale et profonde de notre société, de nos façons de vivre et des idéaux sur lesquels nos sociétés trouvent leur justification/leur fondement. C’est donc une épreuve majeure, d’ampleur (car elle va se produire sur deux décennies) qui nous attend, une épreuve présentant une grande exigence de vérité, qui va demander aussi l’humilité de gérer cette période avec foi et simplicité, sans savoir à quelle forme de société elle nous mène finalement.

Un profond « processus alchimique »

Pour terminer cette capsule, il est important de préciser que les défis évoqués ne sont pas à considérer comme des « tunnels » (ils ne le sont que si l’on reste au point de vue ordinaire, sans hauteur), ils sont de véritables vortex de transformation, de véritables « processus alchimiques » comme le désigne et l’enseigne si bien le canal spirituel Pascal Brotons, des processus qui peuvent passer effectivement parfois par de tristes réalités, des épreuves initiatiques éprouvantes, mais qui constituent un travail humain et spirituel ambitieux, qui est à la hauteur de la beauté et de l’amour qu’il nous en possible de mettre en œuvre sur terre. »


Denis Camp, Astrologue, praticien en astrologie évolutive et en astrologie spirituelle, co-fondateur de l’Astrologie Mystique®, https://astrologie-evolutive.org/

Astrologie Mystique® est une marque déposée | Son Origine | Consulter | S’initier